Entrevues

Vin durable: l'énergie des vignobles d'Ombrie


Durabilité, hospitalité et culture: le tout dans un verre de du vin, et pas seulement. C'est le cas singulier Lungarotti, à Torgiano, en Ombrie, où la cave qui depuis des années a tout misé sur la durabilité, de la vigne à la cave. La fondation née mène également des projets de compensation et de réduction des émissions de CO2 produites et dispose de 5 stations météorologiques pour la surveillance du climat et la maîtrise des paramètres vitaux du vignoble.

1) Caves qui créent un système de promotion intégré: comment? Quand est née la Fondation et dans quel but?

Inspiré des Routes du vin françaises, nous avons déjà conçu dans les années 1960 des points de dégustation et d'autres initiatives visant à encourager l'oenotourisme; en 1974 le musée du vin. En 1978, le Resort Le Tre Vaselle, qui allie le trinôme vin, culture, hospitalité; en 1980, au centre de Torgiano, l'Osteria del Museo (point de dégustation et de vente) et La Spola (boutique d'artisanat) et, dans les années 1990, les agritourismes de Poggio alle Vigne; le musée de l'olive et de l'huile (2000) et le spa de vinothérapie bellaUve (2010). La Fondation est née après le Musée du Vin et de nombreuses expositions thématiques organisées: dirigée par Maria Grazia Lungarotti, elle sert de figure institutionnelle à l'appui de la connaissance du vin comme inspiration culturelle et territoriale.

2) Quelles entreprises votre chaîne d'approvisionnement comprend-elle?

Différents types: vignoble pour la production de raisins, cave pour la transformation et la commercialisation. Il y a aussi ceux impliqués dans la culture et l'hospitalité intégrées, même en cave, avec des visites guidées et des dégustations. Les exploitations pétrolières sont situées entre Torgiano et Montefalco, il y en a 5, puis il y a des vignobles et des oliveraies et d'autres cultures qui permettent l'utilisation de la main-d'œuvre même à différentes périodes de l'année agricole.

La Balsameria, pour la production de condiments balsamiques selon la méthode traditionnelle du vinaigre balsamique, appartient également à la société agricole Lungarotti. Pour les entreprises touristiques, il en existe différentes, des resorts aux fermes, pour le côté culturel, la Fondation Lungarotti précitée, le MUVIT (Musée du Vin) et le MOO (Musée de l'Olive et de l'Huile).

3) Quand avez-vous commencé à évaluer l'éco-durabilité des raisins de cave?

le respect de l'environnement nous a toujours caractérisés et les techniques de sauvegarde se sont affinées au fil du temps. Des choix inspirés par l'obtention de raisins de la meilleure qualité sans stresser la plante ou le sol, ainsi que la défense de l'environnement, sans utiliser d'herbicides ni d'engrais chimiques Nous utilisons des engrais organiques qui contribuent à améliorer l'apport de matière organique et la structure du sol. Pendant la saison de croissance, un léger travail du sol sous le rang pour éliminer les mauvaises herbes, permet aux racines de s'enfoncer profondément dans le sol pour chercher de l'eau et des nutriments et ainsi la plante est plus résistante en cas de sécheresse. L'entretien des chemins de terre et le nettoyage des fossés garantissent l'écoulement de l'eau; les bosquets naturels la reproduction de la faune, en particulier aviaire, excellent adjuvant dans la lutte biologique.

4) Menez-vous des initiatives similaires dans les autres fermes de la Fondation?

Dans le sens de la durabilité, également dans la cave, nous mettons en œuvre des choix cohérents et, avec les autres entreprises membres de l'IGM (Institut du vin italien de qualité Grandi Marchi), nous développons des projets pour compenser nos émissions de CO2. Nous récupérons des chutes de verre et de papier et, dans l'énotèque, nous utilisons des bouchons.

5) Avez-vous des stations météorologiques: quelles données fournissent-elles? À quoi servent-ils?

Depuis plus de 15 ans nous adhérons aux mesures agro-environnementales de la Communauté Européenne, et avons mis en place 5 stations météorologiques dans les 5 microzones dans lesquelles l'entreprise diffère, afin de minimiser les traitements dans le vignoble. De nombreux paramètres climatiques sont surveillés: température et humidité de l'air et du sol, vent (direction et vitesse du vent), pluie, rayonnement solaire, humidité des feuilles. Pour les mesures environnementales précitées pour les traitements contre les maladies des plantes, nous utilisons des produits définis comme «non classés», à faible impact environnemental.

6) Avez-vous une centrale biomasse: depuis quand?

Le premier de la production de énergie renouvelable à partir des déchets de taille de la vigne, déjà en 2006. Après avoir terminé la phase de test des machines et des bonnes pratiques, nous avons inauguré l'usine pilote en 2008. Les résidus collectés en balles rondes, stockés à l'extérieur jusqu'à leur séchage naturel puis broyés pour être brûlés dans une chaudière de 400 KW de puissance, nous permettent une autosuffisance dans la production d'eau chaude pour la production de chaleur utile en hiver pour chauffer certains départements (fermentation malolactique en barriques, entrepôts, bureaux), et de vapeur, parvenant à faire des économies de 100 tonnes / an de CO2.

Nous sommes capables de produire 720 MWh / an, soit de l'eau chaude à 80 ° C pour le chauffage d'hiver et de l'eau surchauffée à 95 ° C pour la production de vapeur pour la stérilisation de la machine d'embouteillage et le lavage des fûts et barriques. De plus, grâce à un onduleur thermique particulier, nous sommes en mesure de produire de l'eau froide à 7 ° C pour la production de climatisation et d'eau glacée pour contrôler les températures de fermentation et pendant les mois chauds. Une mise en œuvre du projet, associée à une optimisation des usages et à l'isolement de la structure, se traduira par une réduction significative de la consommation, d'au moins 50% par rapport à la situation initiale. Une fois l'ensemble du projet pleinement opérationnel, l'usine permettra également une réduction de 68% des émissions de dioxyde de carbone.

7) sur le front de l'agriculture biologique: j'ai lu que depuis la récolte 2014 là-basils seront certifiés bio: pouvez-vous mieux expliquer en quoi ils seront composés?

Dans le domaine de Montefalco, grâce au regroupement des vignobles autour de la cave, nous avons choisi d'adopter des pratiques d'agriculture biologique, un choix qui implique une période de 3 ans de conversion: à partir de la récolte 2014, donc, le Vins Lungarotti du domaine Montefalco ils seront officiellement certifié "bio".


Vidéo: Les vins de Bordeaux: cours académie du vin (Mai 2021).